Entendre les machines respirer : la disruption des tendances graphiques et UX/UI pour 2021

Entendre les machines respirer : la disruption des tendances graphiques et UX/UI pour 2021 1280 640 Use Design

Quelles sont les tendances web design qui se présentent pour 2021 dans les domaines du graphisme, de l’UX et de l’UI ? Pour celles et ceux qui sont sensibles aux expériences utilisateur de qualité, 2020 s’est terminée sur une note d’espoir.

C’est peut-être parce que les conditions sanitaires n’ont laissé d’autre choix à nombre de professionnels du design graphique et de l’UX/UI que de transformer leur logis en une extension de l’espace de travail quotidien fourni par leur entreprise que la créativité a su s’exprimer de manière quelque peu inattendue.

Au-delà des classiques prévisions “plus de chatbot, plus de couleurs, plus d’interactivité” qui se répètent chaque année sans grande disruption depuis 5 ans, l’arrivée sur le marché d’une réalité virtuelle démocratisée grâce à des performances jusque-là inégalées d’équipements haptiques a, semble-t-il, stimulé l’imagination des créateurs d’interfaces.

Mieux encore : les derniers-nés de cette créativité se sont donnés à voir en cherchant à mettre très clairement leur potentiel en lumière. Cette démarche a bénéficié à toute l’industrie du web, en inspirant les concepteurs graphiques et les designers UX/UI les plus alertes.

Comment se dessinent donc les tendances web design qui en découlent à l’horizon 2021 ? Quelles transformations des pratiques le designer web va-t-il devoir accueillir ? Suivez le guide.

Cet article vous est proposé par Use.Design, agence web à Paris spécialisée dans l’UI/UX Design.

Des tendances annoncées fin 2020 qui se prolongent

La démocratisation de la VR (Virtual Reality) dans le domaine du web design et les tentatives d’évangéliser les profanes sur ses possibilités, conjuguée aux récentes mises à jour de HTML5 pour un support plus général de balises sémantiques et spécialisées a permis de donner naissance à des expériences de navigation ultra-immersives.

Micro-interactions : quand la VR mime le réel

C’est au travers de projets tels que le web show que représente le site Oculus Medal Of Honor, déployé à des fins publicitaires, qu’il est possible d’avoir un aperçu de la tendance de ce que les technologies de web design et de l’UX/UI permettent en 2021. Non seulement, les micro-interactions sont permises mais encore sont-elles encouragées par l’efficacité en termes d’immersion de leurs utilisateurs.

De cette fanfare de stimuli cherchant à mimer la richesse du réel se dégage une tendance qui est là pour longtemps : l’utilisation cette année d’interactions très diverses avec tout élément d’un site web qui se veut moderne dans son expérience de navigation.

En cherchant à prolonger l’expérience d’utilisation du visiteur, les concepteurs graphiques peuvent se permettre ainsi de nombreuses fantaisies, limitant au passage le taux de rebond pour chacune de leurs pages.

Des typographies audacieuses et presque caractérielles

C’est la direction dans laquelle certains experts du web design ont engagé les tendances graphiques pour 2021, contrastant fortement avec la classique sobriété des industries traditionnelles (comme celle des banques par exemple).

Des noms tels que celui de Biksence Nguyen en sont les modestes avant-gardistes depuis fin 2020, n’hésitant pas à expliciter en détail leurs procédures.

De silicium et pourtant si vivantes : les formes organiques offrent aux machines un peu de poésie

Faisant directement écho au travail d’artistes dans la mouvance de Nguyen, les formes de 2021 se voudront en totale opposition avec la trinité 2018-2019-2020 en adoptant une respiration plus organique, mettant au placard les formes aux arrêtes seyantes.

L’asymétrie y sera la clef, offrant un ballet oscillant entre rondeurs et sinuosités.

Débauche de couleur dans un paradis connecté

Le chemin pris par ces tendances graphiques ne serait pas exhaustif sans une gamme de couleurs plus osée. Inspiration directe des VR artists qui construisent des mondes entièrement virtuels depuis l’avènement de programmes tels que TillBrush supportés par les casques VR, la palette de cette année s’écartera du style vintage de 2019 et étendra l’initiative de 2020 vers des couleurs plus froides et plus vives.

Design graphique minimaliste et sombre : 2021 se voudra reposant

C’est bien d’un prolongement qu’il s’agit en effet puisque c’est là que la disruption s’arrête, en témoigne le retour à un certain minimalisme qui sera vraisemblablement observé. Les multiples interactions que le visiteur moyen aura l’occasion d’expérimenter consommeront très certainement suffisamment de temps de cerveau disponible pour ne pas nécessiter une masse d’informations supplémentaires.

Cette tendance au minimalisme du design graphique de 2021 ira de pair avec le look sombre, adopté récemment au grand bonheur de nos rétines chez les GAFA et surtout sur les réseaux sociaux. De façon assez cohérente, cette nouvelle année assumera par ailleurs le vide, qu’il laissera s’exprimer pour construire des espaces plus “clairs” (mais pas forcément blanc), mettant en valeur les éléments les plus importants de façon évidente.

Des tendances dont on ne mesure pas encore clairement l’étendue

Que ce soit dans le domaine du web design graphique ou de l’UX, des changements plus profonds sont en cours, dont certaines étapes clefs sont certainement à attendre en 2021. Plusieurs pistes nous mettent en l’occurrence sur la voie de tendances graphiques rompant sérieusement une certaine tradition.

Ainsi devrait-on voir toujours plus :

  • D’intégration du photoréalisme (voire de la photo tout court) aux éléments graphiques stylistiquement distincts;
  • De disparition (à terme vraisemblablement complète) des éléments statiques au profit du “tout interactif”;
  • De transformations dans la perception de l’espace avec un abandon des axes de symétrie pour une gestion inspirée du wabi-sabi;
  • D’abandon (à terme vraisemblablement complet) d’éléments génériques tels que les photos des stocks (avec, au minimum des éditions suffisamment importantes pour produire des éléments clairement nouveaux);

UX et UI design : les tendances clairement perceptibles

Les tendances UI et UX de 2021 sont, à l’image de celles du design graphique, difficiles à ne pas constater, tant les mondes virtuels ont transformé la façon dont les ingénieurs, designers et artistes interagissent avec leurs prototypes et produits.

UX design : quand les pandémies donnent le LA

Si la crise sanitaire conséquente à l’apparition du coronavirus dans le quotidien de bon nombre de pays a permis à Zoom de voir la valeur de ses actions grimper de 600 %, ce n’est pas un hasard.

La distanciation sociale et les mesures de télétravail qui y sont assorties ont transformé les espaces virtuels contingents, gadgets pour utilisateurs avertis, en nécessité absolue pour les consommateurs cherchant à s’évader sur chaque plateforme utilisée.

De l’industrie de la santé à celle de l’éducation, en passant par le shopping en ligne, l’expérience utilisateur deviendra nettement plus immersive en 2021, avec une volonté affichée de certains GAFA tels que Facebook d’utiliser la réalité augmentée et la réalité virtuelle comme nouvelle base pour leur philosophie UX. La personnalisation sera aussi le nouveau mot d’ordre, afin que chaque utilisateur se sente chez lui dans l’environnement virtuel ou augmenté que sera son “espace”.

UI design: quand l’intelligence artificielle vous raconte une histoire

Dans le prolongement du rôle clef qu’elle a joué en 2018 et 2019, l’intelligence artificielle s’apprête à étendre ses conquêtes sur le territoire des interfaces utilisateur (UI) et des interactions avec celui-ci.

Tandis que les chatbots remplacent progressivement les humains, les algorithmes entraînés promettent eux aussi de plus en plus de messages personnalisés et ciblés.

La diversité déjà atteinte dans le paysage des outils de production UI par intelligence artificielle va par ailleurs continuer sa progression en 2021, si l’on en croit l’impressionnante collection sans cesse grandissante de quelques étonnants produits, constituée par certains passionnées tels que Yury Vetrov (Directeur de gestion de marque et d’expérience client digitale chez Raiffeisen Bank Russia).

De l’utilisation de ces programmes ressort un lot de tendances, confirmé par quelques experts du domaine, comme Diana Malewicz, qui rassemble des interfaces caractérisées par :

  • Des illustrations 3D animant les écrans, à la “sauce” Spline;
  • De vives couleurs;
  • Un minimalisme esthétique voire un brutalisme (impliquant de forts contrastes);
  • Un glassomorphisme (inspiré des visuels dont les versions de la première heure de Windows Vista usait et abusait).

Vous êtes un professionnel du web design et avez identifié d’autres tendances graphiques ou dans le domaine de l’UX/UI design ? N’hésitez pas à nous les communiquer et nous serons très heureux de les partager !

Dites-nous qui vous êtes et ce qui vous ferait plaisir. Pensez à nous laisser un email et/ou un numéro de téléphone, comme vous préférez, et on vous recontacte rapidement 😉